Il est utile de savoir à quoi sert un condensateur de démarrage dès lors que l’on possède une pompe. Voici donc toutes les informations pour vous éclairer à son sujet.

Qu’est-ce qu’un condensateur de démarrage ?

Le condensateur de démarrage est une pièce cylindrique qui présente deux cosses. En règle générale, il est fourni avec un câble et un capuchon de protection. Autrement appelé condensateur électrolytique, il dispose d’une autonomie de 3000 heures et sa capacité est mesurée en microfarads (µF). Le condensateur de démarrage s’utilise avec un moteur monophasé et pour l’un des trois types de pompes :

  • Les pompes de surface
  • Les pompes de piscine
  • Les pompes de forage

condensateur de démarrage

À quoi sert un condensateur de démarrage

Le condensateur de démarrage, comme son nom l’indique, aide le moteur de la pompe à démarrer ; autrement dit, il lui envoie une puissance électrique suffisante pour amorcer son fonctionnement. Le condensateur stocke la puissance avant de la restituer pour le démarrage. Ce condensateur ne fonctionne donc que par intermittence. Il ne faut pas le confondre avec un condensateur permanent sinon, le risque d’explosion peut se présenter.

Ce type de condensateur doit être changé dès que votre pompe de piscine monophasée semble s’essouffler. Un bruit caractéristique comme une sorte de grésillement, ou une mise en marche qui ne s’effectue pas sont les signes qui vous alerteront pour envisager le changement du condensateur de démarrage.

Quelle différence entre un condensateur de démarrage et un condensateur permanent ?

Tout comme le condensateur de démarrage, le condensateur permanent est branché en série. Là encore, comme son nom l’indique, il est branché en permanence. La capacité du condensateur permanent est plus faible que celui de démarrage. Elle peut aller de quelques µF à 50 µF ; cela dépend de la puissance du moteur de la pompe.

Le condensateur de démarrage a une capacité bien supérieure. Il ne lui faut pas moins de 20 à 200 (voire plus) µF pour amorcer le moteur et supporte 250 volts.

Lors de votre achat, veillez à ne pas confondre condensateur de démarrage et permanent pour ne pas endommager votre pompe.

Comment tester et changer votre condensateur

Afin de savoir si votre condensateur de démarrage a besoin d’être changé ou non, vous pouvez effectuer quelques manipulations. Tout d’abord, s’il présente une surface bombée ou des traces noires, vous devez envisager de le changer.

Vous pouvez également lancer le moteur de votre pompe à l’aide d’un tournevis. Si celui-ci se lance correctement, c’est le condensateur de démarrage qu’il faut changer. Dans le cas contraire, vérifiez que votre pompe n’est pas en surchauffe. Vous pouvez également tester votre condensateur en suivant la marche à suivre sur ce lien.

Les précautions à prendre

Certaines précautions sont à prendre lors de telles manipulations. Il ne faut jamais manipuler une pompe alors qu’elle est sous tension. Mettez alors le moteur de la pompe hors tension et sortez le condensateur de son boitier. Après l’avoir débranché, vous pourrez repérer sa capacité en µF afin de le remplacer par un condensateur de même capacité. Ce dernier paramètre est très important puisqu’un défaut de capacité ou une capacité trop élevée endommagerait les performances de votre pompe. Vous pourrez choisir un condensateur dont la capacité est égale à celle du condensateur défectueux à 5% près.